Balinian-dancers

Spectacles de danses traditionnelles à Ubud

Les danses traditionnelles occupent une place importante à Bali. Elles figurent parmi les attractions culturelles qui font la renommée de l’Indonésie.


Un pilier culturel de la société balinaise


Performance de danseurs Balinéens

À Bali, la tradition fait que les autochtones de cette île paradisiaque communiquent, prient et rendent hommage à travers le chant, la musique, la danse et le théâtre. Raison pour laquelle les spectacles de danses traditionnelles sont de précieuses occasions de s’immerger dans ce qui fait la quintessence de la culture balinaise.

Toutefois, il est préférable de bien choisir les représentations à voir durant son séjour sur l’île. Les attrape-touristes sont nombreux, alors qu’ils ne montrent pas à leur juste valeur toutes les belles subtilités des traditions locales.

C’est à Ubud, ville réputée pour ses plantes médicinales et son somptueux temple de Dalem Agung Padantegal, que vous assisterez aux meilleurs spectacles de danses traditionnelles balinaises.


Les danses traditionnelles qu’il ne faut pas rater


Danse Legong de Mahabharata

Le Legong de Mahabharata est la danse traditionnelle qu’il faut absolument voir à Ubud. Il s’agit en réalité du ballet des nymphes divines qui raconte une épopée issue d’un récit sanskrit de la mythologie hindoue. Poème que certains spécialistes de la branche considèrent d’ailleurs comme le plus grand jamais composé. La grâce envoutante des danseuses, la beauté des accoutrements, ainsi qu’une fabuleuse ambiance hors du temps font que ce spectacle demeure une expérience merveilleuse.

L’impressionnante danse de feu et de trance appelée «Kekak» reste également incontournable. Elle est assurée par une cinquantaine de guerriers qui dansent et chantent en chœur autour d’un magnifique feu de torche.

La Danse du Barong quant à elle raconte de façon poétique la cohabitation conflictuelle du bien et du mal. Elle reste aussi particulièrement intéressante à regarder; le bien étant représenté par Barong, une créature mythique à tête de lion, et le mal, symbolisé par Rangda, la reine des sorcières.